Food & Drink, Restaurants

La cuisine familiale du restaurant JÒIA par Hélène Darroze

Je vous parle aujourd’hui du récent restaurant bistronomique d’Hélène Darroze, jurée de l’émission Top Chef et également chef multi-étoilée : une étoile dans son autre restaurant parisien, deux étoiles dans un palace londonien et un prix Veuve Clicquot en 2015 qui l’a élue « Meilleure femme chef au monde », rien que ça !

Bienvenue au Jòia, qui signifie « joie » en Occitan. Le Jòia est un bistrot élégant qui cherche à séduire un public plus large, en mettant l’accent sur la convivialité, les plats généreux du Sud-Ouest à partager et la bonne ambiance comme à la maison lors d’un repas de famille gourmand !


Cadre, ambiance et service


Le lieu propose deux ambiances différentes. La salle du bas est constituée d’un grand comptoir, d’une cuisine ouverte avec des tables hautes, et semble plus appropriée pour un déjeuner rapide en semaine. La salle du haut est beaucoup plus cozy, décorée à la manière d’un salon de famille avec des fauteuils confortables, des bibliothèques remplies de livre et un grand bar à cocktails. Lorsque vous réservez, je vous conseille de demander cette salle qui sera plus calme et agréable que la salle du bas qui peut être assez bruyante en semaine.

Le service est irréprochable, très efficace et aux petits soins. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la tenue chic décontractée des serveurs : chemise blanche, bretelles et jean !


Dans nos assiettes


La carte revisite les recettes de nos grands-mères du Sud-Ouest. Son originalité réside dans le fait qu’elle propose en grande partie des plats familiaux à partager dont les intitulés donnent vraiment l’eau à la bouche (Poulet jaune des Landes brioché de foie gras sous la peau, coffre de canard gras des Landes laqué au miel de lavande, merlu de ligne de Saint-Jean de Luz à l’espagnole…). On se rend donc vite compte qu’il faut venir à plusieurs (et avoir les mêmes goûts) si on veut profiter de ces plats qui sont pour 2 ou 3 personnes, et il y a assez peu d’autres possibilités. Si vous ne voulez pas partager de plats, vous pourrez éventuellement « tricher » en prenant des hors d’oeuvre avec un accompagnement en supplément, mais les portions sont petites et les prix plus élevés.

La semaine, on vous proposera un menu spécial appelé le « semainier » avec des plats différents tous les jours, et qui est très intéressant niveau prix. Il vaut donc mieux y jeter un coup d’œil avant , afin de venir le jour qui vous intéresse le plus au niveau des saveurs. Vous trouverez les détails des plats sur leur site internet ici.

Pour info, le Jòia propose également un brunch qui a l’air super gourmand pour le prix de 45 euros. Vous trouverez la carte par ici.

Dans nos assiettes :

🥗Salade de pommes de terres grenailles, magret fumé et roquette
🥕Carottes au miel et à la feuille de laurier
🍗Foie gras de canard des Landes au poivre Timut
🧀 Breuil de brebis au poivre de Lampong, févettes, petits pois et roquette, miel de sapin
🥘Cassolette de saumon et rouget, asperges et amandes à partager
🍰Mille-feuilles de crêpes au thé matcha
🍦 Pavlova aux fraises et myrtilles, crème chantilly menthe, baies de Sichuan
🥧Crumble de pommes au calvados

La présentation des assiettes est soignée mais relativement sobre. En bouche par contre, c’est une autre histoire ! La petite salade de pommes de terre grenailles au visuel très simple est en fait un vrai délice, les carottes au miel fondent sur la langue, et les poissons étaient cuits à la perfection. On soulignera donc les cuissons parfaitement exécutées et les assaisonnements délicieux qui donnent un vrai relief à chacun des plats.

Les intitulés des desserts sont un peu plus originaux, et je me laisse tenter par le mille-crêpes au thé matcha et crème yuzu. Une belle découverte ! La pile de crêpes est vertigineuse, moelleuse à souhait et se découpe parfaitement sous ma cuillère… elle n’est pas trop sucrée, et la crème au yuzu entre chaque couche donne une vraie fraîcheur à l’ensemble. Les autres desserts sont également très appréciés des convives !

En bref, un sans faute pour la cuisine familiale et savoureuse du Jòia de Hélène Darroze !


Le prix


La formule en semaine :
Entrée + plat ou Plat + dessert : 24€
Entrée + plat + dessert : 29€

A la carte :
Plats à partager : entre 25€ et 38€
Accompagnements : entre 6€ et 8€
Hors-d’œuvres : entre 8€ et 24€
Desserts : entre 10 et 14 €

C’est donc un bistrot un peu plus cher que l’ensemble des bistrots parisiens, mais attention ici on parle du bistrot de Hélène Darroze ! Les prix sont totalement justifiés à mon sens vu la qualité de la cuisine, et si vous ne voulez pas vous ruiner, profitez de la formule en semaine qui a un rapport qualité/prix pour le coup très intéressant.


Peut-on réserver ?


Vous pouvez faire une demande de réservation sur leur site internet ou au 01 40 20 06 06


L’adresse


39 Rue des Jeuneurs
75002 
Site officiel : www.joiahelenedarroze.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s